, , , , , , , , , , ,

MISSION D’ETUDE A ABIDJAN

Les missions d’étude et de lobbying de winwin Afrique sur le continent africain ont débuté à Abidjan.

La capitale économique ivoirienne est choisie par le top management de winwin Afrique pour effectuer des rencontres du 02 au 07 juin 2016.

Régis CHARPENTIER, Maxime ZELLER et Yann COELENBIER ont été reçus en audience par les autorités politiques et administratives du pays.

En marge de ces rencontres, des séances de travail ont été organisées avec le mouvement sportif et des décideurs des secteurs public et privé de Côte d’Ivoire.

Des populations bénéficiaires des projets de développement  ont été aussi approchées.

Winwin Afrique agrège tous les publics pour la réalisation des projets sportifs en faveur du développement économique et social des collectivités.

Les rencontres des autorités politiques…

Sport et Cohésion sociale

Reçu le 02 juin 2016 au cabinet, et en présence du Professeur Mariatou KONE, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de l’indemnisation des Victimes, Régis CHARPENTIER a présenté la plateforme.

Il a montré comment elle est un excellent outil de promotion de la cohésion sociale par « la prise en compte de l’impact positif des projets sportifs sur la cohésion sociale, comme facteur d’éligibilité sur la plateforme ».

Prenant la parole, Yann COELENBIER a soutenu que « le sport est un moyen efficace de cohésion sociale » et que la plateforme peut être un outil pour mettre en avant les activités du ministère et pour mobiliser les populations autour de ses actions.

La Ministre Mariatou KONE a exprimé un intérêt pour l’initiative en  se référant à  « l’élan d’union de toute la population ivoirienne autour des champions que sont Murielle AHOURE et Didier DROGBA »

La rencontre s’est achevée par la manifestation de la volonté d’élaborer un accord cadre de collaboration en vue de la mise en œuvre des projets en faveur de la cohésion sociale.

Sport et développement économique

Au Ministère de l’Entrepreneuriat National, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, le top management de winwin Afrique a eu un entretien avec le Ministre Anzoumana MOUTAYE et les membres de son cabinet.

Dans son intervention M. Régis CHARPENTIER a souligné qu’à l’instar des grandes nations, la Côte d’Ivoire peut faire de « la valorisation des PME intervenant dans le milieu sportif, et la capitalisation de leurs expériences est un enjeu économique majeur ». Saisissant cet enjeu, le Ministre a proposé « la mise en place d’un comité de réflexion interministériel pour la création d’une filière économique du sport ».

La première séance de travail de ce comité de réflexion a été organisée et la plateforme s’est positionnée comme l’outil pour lancer les appels d’offre pour les entreprises.

Sport et développement socioprofessionnel

Le mardi 07 juin 2016, M. Régis CHARPENTIER a abordé, avec le M. François AMICHIA, Ministre des Sports et Loisirs, la question de la professionnalisation du sport.

Il a d’abord présenté la plateforme comme moyen de « sortir du circuit traditionnel de financement des projets pour d’explorer d’autres voies, faire intervenir d’autres structures à même de financer les idées des incubateurs de projets dans le domaine sportif. A savoir les entreprises ou personnes privées, les institutions financières etc. ».

Le « prenant au bond », le Ministre François AMICHIA, a exprimé « son adhésion totale à cette initiative de Winwin Afrique ». Ajoutant qu’elle « arrive à point nommé, dans la mésure où le Ministère met en place les procédures pour la professionnalisation du sport en Côte d’Ivoire après le vote de la Loi sur le sport en 2014 ».

Des pistes ont été ouvertes afin de permettre à l’équipe de winwin Afrique de continuer les travaux et de faire des propositions.

Le mouvement sportif et les promoteurs…

Au pas de course, la délégation de winwin Afrique a rencontré les acteurs du management du sport en Côte d’Ivoire.

François ALLA YAO, Directeur Général des jeux de la francophonie 2017, a prêté une oreille attentive à la présentation de la plateforme qui pourrait  être « un outil de développement de certains volets de l’organisation des jeux ».

L’impact du Salon des Sports et Loisirs de Côte d’Ivoire sur l’attractivité territoriale de la ville d’Abidjan, a été au menu des échanges avec M. Philippe IBITOWA, Conseiller du Président de la République et Commissaire Général du Salon. Il ambitionne faire d’Abidjan « le hub du développement du sport en Afrique».

Le bureau exécutif de la FIJDA présidé par Me Isaac ANGBO, porteur du projet de la maison du judo d’Abidjan ; le bureau exécutif de CNO présidé par le Ministre Lassana PALENFO ; M. Soumahoro Mamadou, le Président de la conférence des présidents de fédérations, et son secrétaire Général, Me. Kouassi KOBENAN ; et M. François-Xavier AKONDE, président de la Fédération ivoirienne de Pentathlon moderne, lui ont accordé une attention particulière.

Les échanges ont porté sur l’opportunité que leur offre la plateforme pour la promotion et le financement des projets sportifs de leurs disciplines en faveur du bien-être des communautés. Le mouvement sportif représente un important cadre de Sourcing des projets pour la plateforme.

 Les administrations publique et privée…

Les institutions de financement et entreprises privées visitées ont saisi l’essentiel du message les concernant et ont compris leur positionnement sur la plateforme.

Les populations bénéficiaires…

Au Plateau, à Treichville, à Koumassi ou à Cocody, les populations qui bénéficient de la réalisation des projets ont été approchées, et leurs besoins appréciés à leur juste valeur.

Des athlètes en compétition au TIIAO, aux jeunes et enfants dans les quartiers, en passant par les parents, tous ont besoin de la mise en œuvre d’actions et de projets qui ont un impact certain et durable sur leur développement et celui de leur cadre de vie.

Hermann AMAN